Jump to main content

  1. ENMI 2023 - Jeux, gestes et savoirs

    • MC Bossière
      MC Bossière
      ,
      F Cormerais
      F Cormerais
      ,
      G Longo
      G Longo
      ,
      M Montévil
      M Montévil
      &
      .
    • fr
    • Centre Pompidou, Paris

    Cette année, l’édition 2023 s’inscrit dans une réflexion autour du jeu, du geste et du savoir croisant les questions épistémologiques, économiques, de design et d’éducation. Nous mobilisons ce sujet parce qu’il nous paraît pertinent pour penser la situation actuelle de perte de motivation et de savoirs, exploités par les pouvoirs économiques et politiques, et objets d’analyse et de calculs grâce à la captation des données. L’hypothèse de cette édition envisage le jeu comme un espace de création, de capacitation pour soi et le groupe, qui permet de façon intermittente une sortie des logiques de calcul et des modèles statistiques. La conquête du marché des jeux vidéo par Roblox et la percée de ChatGPT renforce notre volonté d’apporter un éclairage théorique, historique et épistémologique au pouvoir du jeu. Nous nous intéresserons avec Winnicott à l’enfant qui joue, engage son corps, ses gestes, ses apprentissages et ses savoirs. Puis nous considérerons la place du jeu à l’âge adulte, à travers une histoire technique, biologique et industrielle, questionnant la motivation et le geste dans le numérique. Nous aborderons les jeux d’argent, la gamification et les modèles économiques associés. Enfin, nous nous intéresserons aux enjeux de design des jeux vidéo et à leur industrie. Veiller sur le potentiel créateur et libérateur du jeu et en prendre soin seront les objectifs de ces entretiens. Ils visent à renouveler la relation entre les savoirs et le monde industriel de façon créative, non consumériste et pulsionnelle, en repensant les industries culturelles et en premier lieu celle des jeux vidéo

  2. Le jeu et le vivant


    Le tournant phylogénétique a déplacé l’agentivité du niveau des organismes à celui des populations, à tel point que la théorie des jeux est appliquée en biologie à la question de la tragédie des communs, la possibilité qu’un variant (génétique) vienne perturber une stratégie de coopération. Mais la notion de jeu en un sens plus classique existe toujours, notamment en éthologie, et l’on découvre que des espèces de plus en plus diverses ont la capacité de jouer. Quel est alors le sens théorique de ces jeux et comment peuvent-ils nous éclairer sur le vivant?

  3. Open Historicity of Life. Theory, epistemology, practice

    • M Chollat-Namy
      M Chollat-Namy
      ,
      M Montévil
      M Montévil
      &
      A Robert
      A Robert
      .
    • en
    • Salle Dussane, ENS

    In the last decade, the notion that new possibilities appear over time in biological phenomena has received renewed and growing attention. Kauffman approaches it as the adjacent possible, Sarti and Citti as heterogenesis, and Longo and Montévil as symmetry change and specific objects. Accordingly, there is a growing understanding that this notion is a significant shift and challenge in the way to do science. However, there has yet to be a systematic effort to bring together the different perspectives on this question in biology and in other fields confronted with it. In this conference, we intend to create bridges between the different perspectives that have been developed, mostly independently, on the question of changing possibility spaces in biology.

  4. Séminaire sur le vivant 2023-2024

    • M Montévil
      M Montévil
      ,
      C Petit
      C Petit
      &
      A Robert
      A Robert
      .
    • fr
    • École Normale Supérieure

    Perpétuant les orientations impulsées par Jean-Jacques Kupiec lors de sa création, le séminaire Cavaillès se donne pour objet l'histoire et la philosophie des sciences du vivant. Une fois par mois un acteur des sciences expérimentales ou humaines est invité à y présenter ses travaux et réflexions. Le séminaire se veut ouvert à toutes et à tous, avec l'objectif de croiser les regards, partager les connaissances et favoriser les échanges sur un large spectre de thématiques et de questions. Il entend être le témoin de la vitalité, l'actualité et la fertilité des recherches en épistémologie historique des sciences biomédicales, ainsi que de leur incidence sur les débats scientifiques contemporains.

  5. Inauguration Programme interdisciplinaire : fondations théoriques de la biologie


    La biologie moléculaire a donné un cadre très fécond pour l’exploration empirique du vivant, mais ses résultats ont aussi et en même temps mis à mal son cadre conceptuel. Pour dépasser ce cadre, un certain nombre d’auteurs soulignent les défis théoriques que comporte la compréhension des êtres vivants dans leur historicité et organicité. Si l’on doit comprendre les êtres vivant comme des organisations biologiques, comment ne pas se perdre dans leur complexité ? Et si leurs régularités sont les résultat d’une histoire et continuent de changer, de produire une histoire, comment les objectiver ? Ces questions sont, nous le pensons, essentielles pour répondre aux défis de ce siècle concernant la santé et la biodiversité et croisent aussi la question de l’encadrement théorique de l’usage des nouvelles technologies dans le travail scientifique. Dans ce contexte, nous inaugurons ici le programme interdisciplinaire : fondations théoriques de la biologie. Notre approche consiste à aborder les questions théoriques en s’appuyant sur la philosophie, notamment l’épistémologie ainsi que la comparaison avec les innovations mais aussi les contraintes théoriques d’autres disciplines, notamment la physique. En s’appuyant sur cette réflexivité, il s’agira à la fois de réinterpréter les pratiques existantes et de développer de nouvelles pratiques et méthodes.

  6. Historicity and theory


    This Diverse Format Session will discuss some biological principles and notions that, we submit, should be integrated into the theoretical concepts of biology. Overall, these notions delineate an organism-centered biological science, by shifting the focus to the wholes rather than their parts. In particular, the session will examine how the adoption of these principles and notions fundamentally challenges the received view on biological explanation. The first notion is purposiveness. There is recent literature suggesting that biological organization can be interpreted as self-determining, and thereby intrinsically purposive (Mossio & Bich, 2017). Accepting the intrinsic purposiveness notion implies accepting a circular determination between the parts and the whole and thus a challenge to a mechanistic explanation of biological organization. The second notion is variation. In some recent studies (Montévil et al., 2016), biological variation is understood in terms of the emergence of changes that cannot be prestated. As such, biological variation challenges the very possibility of generalized formal models in biology. The third notion (Soto et al, 2016), is the biological default state according to which cells constantly grow, change shape, proliferate, and move. Because of this default state, the explanation of biological phenomena involving motility and proliferation is reversed, to the extent that what is to be accounted for is their absence (quiescence). The fourth notion is agency, which designates the capacity of organisms to behave in interaction with the environment and other organisms in a purposeful, normative, and functional way. Among other things, the conception of organisms as agents radically modifies evolutionary explanations (Jäger, 2023), insofar as agents are not only the result of selective processes, but they also actively shape selective processes. The session will consist of four short presentations (15 minutes each, maximum), followed by a discussion of 30 minutes at least, in which we will explore the capacity of these concepts to advance biological explanation, as well as their (deep) conceptual connections.

  7. Biology lies at an epistemological interface

    • M Montévil
      .
    • en
    • Sustainable interfaces for complex systems analysis and understanding – Spacetime in the living systems and their integral development
    • Campus Bio-Medico, University of Rome, Rome, Italie.

Filter by year to see more talks.