Jump to main content

Enjeux de l’historicité du vivant pour la modélisation mathématique en biologie

Cover slide from the talk “Enjeux de l’historicité du vivant pour la modélisation mathématique en biologie”

En physique, les objets sont définis théoriquement par les relations qu'il entretiennent les uns avec les autres. Ce sont ces relations qui sont instanciées dans les modèles mathématiques et qui expliquent le lien profond entre physique et mathématiques. Les modèles mathématique en biologie héritent de cet épistémologie. Nous montrerons pourtant que l'historicité des objets biologiques a des conséquences profondes sur la manière dont on peut envisager ces modèles. Ces conséquences portent d'abord sur l'étude d'organismes actuels qui ne peuvent être envisagée sans leurs histoires évolutives. Elles interviennent ensuite dans la modélisation de la variation phénotypique elle même, laquelle semble bien nécessiter des changements d'espace des possibles et une théorie des contraintes biologiques.

Montévil, M. 2017. “Enjeux de l’historicité Du Vivant Pour La Modélisation Mathématique En Biologie.” In Séminaire de l’Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité. https://isyeb.mnhn.fr/fr/agenda/les-seminaires-passes-de-lisyeb-2798